Effacer ses mails, c’est bon pour la planète !

Un constat énergétique alarmant

Sans même le savoir la plupart du temps, les mails reçus et envoyés chaque jour mais qui ne sont généralement pas supprimés, sont automatiquement sauvegardés et stockés dans des serveurs au sein de « datacenters ». Ces centres de données sont d’immenses bâtiments hautement sécurisés et conçus pour accueillir des milliers de serveurs, mais qui ont toutefois une fâcheuse tendance à générer beaucoup de chaleur, Ils nécessitent donc d’être constamment refroidi par une climatisation performante et ce, 24H/24 et 7J/7. D’où une consommation énergétique quotidienne à la limite du raisonnable !
L’économiste Daniel Thépin a d’ailleurs établi qu’un datacenter situé à la Courneuve, engloutit chaque année, l’équivalent des besoins en électricité d’une ville de plus de 50 000 habitants ! Or, à l’heure actuelle en Île-de-France, pas moins de 35 datacenters sont recensés.

Des emails à l’empreinte énergétique significative

C’est une réalité, chaque mail envoyé laisse un impact énergétique significatif. Et lorsque ce sont 500 milliards de mails en moyenne (spams compris) qui sont échangés chaque jour, l’empreinte carbone laissée par nos envois de mails s’avère forcément être considérable.
À titre d’exemple, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), un mail avec une seule pièce jointe équivaut à une consommation de 25 watts par heure.
Et en une heure, plus de dix milliards de courriels sont envoyés, ce qui correspond à 4 000 tonnes de pétrole.
Ainsi, à ce rythme, la contribution des TIC (technologies de l’information et de la communication) aux émissions de gaz à effet de serre pourrait passer de 2% en 2005 à 4% en 2020.

Comment agir pour réduire l’impact énergétique ?

D’après une étude menée fin 2015 par le cabinet Carbone 4 (cabinet de conseil spécialisé dans la transition énergétique) pour Orange, supprimer 30 messages de sa boîte mail permet d’économiser l’équivalent de la consommation d’une ampoule pendant une journée.
Pour aller un peu plus loin, si chaque Français supprimait cinquante mails, le résultat équivaudrait à l’extinction de la tour Eiffel pendant quarante-deux ans ou bien celle de 2,7 milliards d’ampoules basse consommation pendant une heure.

Comment trier efficacement votre boite mail ?

Commencez tout d’abord, par classer l’ensemble de vos mails par taille afin d’identifier les messages les plus volumineux qui comportent une ou plusieurs pièces jointes puis supprimer ceux que vous jugez inutiles ou obsolètes.
Afin d’éliminer ces mails de façon définitive, n’oubliez également pas de supprimer les mails de votre boîte d’envoi puis enfin, de vider votre corbeille.
Vous pouvez également vous désinscrire des newsletters qui ne vous intéressent plus et limiter la taille des mails que vous envoyez en compressant les pièces jointes.
Alors agissez à nos côtés et essayez, dans la mesure du possible, de répéter toutes ces opérations au quotidien.